Utopia, avril 2007

« Arrête de rêver ! »… « Redescends un peu sur terre ! »…Bien souvent ces expressions nous dérangent, nous agacent, nous tourmentent…Elles nous ramènent face à des réalités que notre cœur préfèrerait occulter et continuent de nourrir inlassablement la guerre que se livre la passion et la raison.

Et même s’il est vrai qu’entre la sagesse et l’ivresse il n’y a qu’un pas et qu’il serait facile d’écouter ce que nous commande notre âme, le poids de la bienséance et celui des années qui passent nous entraîne bien souvent à rester sourd aux élans de notre cœur.

Vous, qui parcourez ce site, questionnez-vous ! N’avez-vous jamais laissé s’échapper l’un de vos rêves ? Songes et chimères font-ils toujours partie de votre quotidien? Ou ne sont-ils plus qu’utopie ?

Je ne sais pas exactement à quel moment de notre vie nous arrêtons de rêver…à quel instant précis nous basculons dans la rationalité. Mais ce dont je suis certaine, c’est que tous nos rêves méritent d’exister…et que si seulement, l’espace d’une minute, nous baissions notre garde, la vie nous prouverait que les belles histoires n’arrivent pas uniquement dans les contes de fées.

« Utopia » est un hymne à l’espoir ! Un instant unique où chacun est libre de laisser parler son cœur et de libérer son imagination. C’est un spectacle qui vous rappelle que l’impossible n’existe pas…et qu’il n’y aucune honte à rêver et à espérer.

A travers les yeux de personnages aussi attachants qu’atypiques, vous vivrez ou revivrez vos songes, vos chimères et vous verrez vos rêves d’enfants, de gloire, d’amour et vos nombreux délires, reprendrent vie !

Au gré des prouesses techniques et acrobatiques de ses 40 artistes, la compagnie de cirque moderne « Génération cirque », née en septembre 2002,  poursuit son action de modernisation du cirque et sa démarche de popularisation de ce dernier en zone rurale. Mêlant disciplines du cirque traditionnel, théâtre et danses modernes, « Génération cirque » souhaite une nouvelle fois montrer un visage ‘’neuf’’ du cirque et prouver sa modernité.

Et comment mieux conquérir le ‘’véritable’’ grand public, qu’en le touchant directement au cœur et en lui rappelant que les plus beaux rêves se vivent bien souvent éveillé.

Un joli moment de poésie